Le Cercle

Au cœur du Parc Royal de Bruxelles, le Cercle Royal Gaulois, Artistique et Littéraire réunit des ambassadeurs, des représentants de professions libérales, des scientifiques, des magistrats et avocats, des professeurs d’Université et académiciens, des hommes politiques, des cadres ou chefs d’entreprises, des artistes et gens de Lettres : ils s’y retrouvent avec plaisir pour déjeuner, assister à une activité organisée par le Cercle ou profiter d’un bar bien achalandé.

Les racines du Cercle sont anciennes. D’une part, le Cercle Artistique et Littéraire a été fondé à Bruxelles en 1847 par des personnalités de premier plan telles que l’astronome Adolphe Quételet. D’autre part, en 1911 le Cercle de la Toison d’Or était créé par un groupe d’intellectuels, dont l’avocat Edouard Huysmans. Il prit en 1919 le nom de Cercle Gaulois, puis devint « Royal » en 1937. Les deux Cercles ont uni leurs destins en 1951, pour devenir le Cercle Royal Gaulois Artistique et Littéraire que nous connaissons.

Ouvert à toute tendance politique, culturelle ou philosophique, celui-ci est un centre de réunions amicales, intellectuelles, artistiques, littéraires, humoristiques, gastronomiques, touristiques ou même sportives… Raffinement et convivialité sont les deux traits majeurs de ces manifestations, marquées par le cadre exceptionnel que constituent les salons du Cercle, dont les plus anciens furent édifiés en 1780.

En écho à la beauté des lieux, sous l’égide de la Section Artistique et Littéraire – qui est une spécificité exclusive du Gaulois – le Cercle organise nombre d’événements dédiés à l’art et à la culture : expositions, concerts, conférences et galas.

Au sein d’un vaste réseau, le Cercle Gaulois entretient également des rapports de réciprocité avec une centaine d’autres cercles en Belgique et à travers le monde.

La vie des membres

Les membres sont invités à fréquenter le Cercle de différentes façons.

Très régulièrement sont proposées des activités de tout type, que nous détaillons dans une autre section du site.

Le restaurant accueille les membres et leurs invités tous les jours à midi et le jeudi soir. Ils peuvent, au choix, réserver une table ou se joindre à la table d’hôte.

Des espaces pratiques sont mis à leur disposition, tels que le cyber-espace (bureaux partagés) et la bibliothèque. De petits salons peuvent être loués pour une réunion professionnelle.

Les grandes et magnifiques salles sont également à leur disposition, à des conditions avantageuses, pour y organiser réunions, dîners et réceptions.

Le Cercle dispose d’un parking appréciable. Lorsque celui-ci est rempli, un accord avec la société Interparking permet aux membres et à leurs invités de profiter à prix préférentiel du parking Arts-Loi, à 200 mètres du Cercle.

Les membres du Cercle Gaulois ont la possibilité, lors de leurs déplacements à l’étranger, de fréquenter l’un des nombreux cercles correspondants avec lesquels existe un accord de réciprocité.

L’admission des nouveaux membres se fait sur la base de parrainages : trois membres présentent un candidat à la commission de ballottage qui décide de l’accepter ou non. Chaque candidat admis est alors présenté lors d’une soirée de baptême à l’issue de laquelle il est pleinement Gaulois.